Chauffe-eau : intervention correcte en cas de dysfonctionnement

Marine Ducamp

Marine Ducamp

Rédactrice. Experte décoration

Vous souhaitez conserver longtemps la qualité technique de votre chauffe-eau, des informations sur son entretien, y compris le bon réflexe à suivre, sont disponibles ici. Il existe différents types de dommages qui peuvent arriver à votre appareil. Découvrez les signes et les solutions à prendre que vous devez faire.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau ?

 

Elle ressemble à une grosse bouilloire électrique, équipée d’une armure étanche et d’un thermostat. Son réservoir est isolé pour maintenir l’eau à une température constante. Il est traité pour résister à la corrosion. Il est réalisé en métal qui assure le rôle de réservoir de stockage. Sa capacité varie selon la surface du logement. Par exemple, pour un appartement de trois personnes, il faut au moins 100 litres, pour une douche plus confortable.

 

Le fonctionnement d’un chauffe-eau

 

Cela est similaire à celui d’une bouilloire électrique qui chauffe vite l’eau. L’eau chaude est partagée aux divers endroits de votre logis. C’est pourquoi il est appelé chauffe-eau ou accumulateur. Il ne chauffe pas continuellement l’eau. Ce dispositif chauffe l’eau qui est présente dans la cuve. L’eau se remplit continuellement et automatiquement son réservoir.

 

L’appareil se compose de :

  • une cuve d’eau ou réservoir de stockage.
  • une résistance
  • un thermostat, qui se déclenche et maintient automatiquement la température de l’eau.

 

Les bons réflexes en cas de problème technique

 

C’est agaçant quand il n’y a pas d’eau chaude en cours d’utilisation, c’est une situation terrible, surtout sous la douche. Cela pourrait signifier que l’appareil est défectueux.

Premier réflexe, vérifiez le courant, sinon il pourrait s’agir d’un problème de résistance, le thermostat ou de fusible.

En cas de fuite, une deuxième obligation peut avoir lieu. Le risque de fuite ne peut pas être complètement exclu. Sa panne peut être liée au problème de ballon. Si c’est le cas, vous devez remplacer l’ensemble du chauffe-eau.

Cette troisième option vous mène à décristallisation de l’intérieur d’un chauffe-eau, si les 2 premières étapes ne résolvent pas les problèmes. Il s’agit de faire le détartrage en suivant les informations en dessous.

 

Procédure d’entretien du chauffe-eau

 

Le détartrage de l’équipement est nécessaire, ce qui fait partie de l’entretien régulier et comporte plusieurs étapes essentielles. Le but de cette maintenance est de maintenir le chauffe-eau en bon état et d’utiliser pleinement l’appareil plus longtemps. Ce soin a pour but d’améliorer ses performances et sa durée de vie et de s’assurer de son bon fonctionnement. Imaginez la quantité de calcaire qui peut s’accumuler dans le réservoir pendant son utilisation. Le détartrage est un moyen sûr de vider le réservoir et d’éliminer l’excès de calcaire qui s’y est accumulé. Il s’agit d’une opération nécessaire du processus de maintenance des chauffe-eau électriques. Le détartrage doit être effectué tous les ans, car le calcaire contenu dans l’eau s’accumule à l’intérieur de la batterie et s’accumule, altérant le fonctionnement normal de l’appareil.

Le détartrage peut se résumer comme suit :

  • Tout d’abord, couper l’alimentation électrique
  • Couper l’alimentation en eau
  • Vidanger la cuve en ouvrant le groupe de sécurité et le robinet d’eau chaude
  • Ouvrir le capot inférieur d’accès électrique au coffret
  • Démonter le thermostat
  • Ouvrir la bride tout en retirant toute la cuve
  • Nettoyer soigneusement la cuve avec un chiffon non spécifique au produit en enlevant tout le calcaire
  • Nettoyer la résistance parallèlement à la cuve
  • Vérifier l’état de l’anode (remplacer les pièces si nécessaire)
  • Nettoyer l’emplacement du joint après l’avoir retiré
  • Le remettre à la place du thermostat
  • Remplir la cuve en s’assurant qu’il n’y a pas de fuite
  • Mettre le chauffe-eau en marche
Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents