Combien de marches faut-il pour un escalier ?

Marine Ducamp

Marine Ducamp

Rédactrice. Experte décoration

Avez-vous un projet de construction comprenant un ou plusieurs étages ou êtes-vous en voie de renouveler votre escalier ? Tout d’abord, avant de vous lancer dans un tel projet, il est important que vous ayez une idée sur le nombre total de marches qu’il vous faudra. Pour réussir à savoir cela, il faudra effectuer un calcul. En effet, lors de la construction d’un escalier en bois, en fer, ou encore en béton demande certains calculs. Voici quelques astuces pour connaitre le nombre total d’escalier qu’il faut.

Quelle formule pour calculer le nombre de marches d’un escalier ?

Il existe une formule facile à utiliser afin de connaître le nombre exact dont votre escalier a besoin pour un passage simple et aisé. Il faudrait que vous fassiez la hauteur de l’escalier divisé par la hauteur des marches voulus. La réponse à cette opération sera égale à la somme totale des marches qu’il faut pour un escalier. Ainsi, si la hauteur d’un escalier est de 300 cm, et que la hauteur d’une de ses marches est de 17 cm, en faisant l’opération vous trouverez que le nombre total des marches sera 17.

Que dire la loi de Blondel ?

Pour avoir un escalier confortable avec des passages réguliers, la loi Blondel stipule qu’il faut mettre sur pieds la hauteur des marches que vous désirez à l’avance. Toutefois, il faut noter que pour effectuer le calcul de la hauteur d’une marche d’un escalier, il faut avant tout se référer au giron. Notez que la hauteur parfaite pour une marche est comprise entre 17cm et 21 cm. En ce qui concerne le giron, sachez qu’il s’agit de la distance qui sépare deux marches l’une de l’autre. La longueur de ce dernier doit être calculée de sorte que le pied puisse être entièrement posé sur la marche. Cela assure une excellente stabilité. La mesure du giron varie de 24 cm à 30cm.

Dans l’objectif d’être en possession d’une montée stable, sans pour autant faire beaucoup d’effort, il est conseillé de vous fier au calcul que propose la loi de Blondel. Cette formule permet de réaliser le lien ergonomique qui existe entre la hauteur, et le giron d’une marche. La formule stipule qu’il faut multiplier par deux la hauteur d’une marche tout en additionnant la longueur du giron. En respectant cette formule, la réponse sera comprise entre 60 cm et 64 cm. Par exemple, si la hauteur de votre marche est de 17 cm, et la longueur du giron est de 27 cm, il vous suffira de faire : 2 × 17 + 27 = 61 cm. Dans le cas où le résultat obtenu ne sera pas compris entre les dimensions citées précédemment, alors votre calcul a été mal fait.

Quelques conseils pour placer la trémie de votre escalier

Si vous n’avez aucunes expériences dans le domaine des escaliers, il est recommandé de faire recours aux services d’un architecte d’intérieur. Ce dernier est le mieux qualifié pour vous aider à réussir votre projet. En effet, un architecte saura vous procurer les conseils nécessaires pour renouveler votre escalier. En plus de cela, il saura également vous faire de meilleures offres.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents